Qu’est-ce que l’overclocking ?

overclocking définition

L’overclocking est une pratique qui existait déjà depuis longtemps, mais qui comprenait beaucoup de risques. Actuellement, c’est une pratique courante qui possède ses avantages et ses inconvénients. Mais en quoi consiste l’overclocking ? Notre article va vous donner les informations nécessaires à cela.

Qu’est-ce que l’overclocking ?

L’overclocking, aussi appelé surfréquençage ou surcadençage en français, consiste à dépasser les limites théoriques de la fréquence de base d’un matériel informatique. Les composants de l’unité centrale que vous pouvez overclocker sont le processeur, la carte graphique, le moniteur et aussi la RAM. Mais d’habitude, c’est le processeur qui subit le plus fréquemment cette pratique.

Il est à noter qu’il y a des modèles de processeurs qui peuvent être overclockés et d’autres, non. Vous pouvez vous renseigner sur internet ou lors de l’achat de votre CPU. Actuellement, les modèles récents produits par Intel et AMD sont pratiquement tous overclockables.

Pour procéder à l’overclocking, il suffit de faire quelques manipulations dans la commande BIOS de votre PC. Toutefois, il existe des logiciels destinés à vous faciliter la tâche, comme Intel Extrem Tuning Utility et AMD’sRyzen Master.

overclocking définition

Pourquoi overclocker son processeur ?

Overclocker son processeur, sa RAM ou sa carte graphique offre effectivement de nombreux avantages à savoir :

  • Plus de puissance: C’est un bon moyen pour booster votre PC gamer en puissance tout en ne dépassant aucun surplus d’argent en même temps.
  • Permet de booster la performance tout en ayant la stabilité du système.

En d’autres termes, vous aurez un PC gamer plus puissant et plus performant, sans avoir à upgrader vos composants. En effet, overclocker son PC est une pratique courante chez les gamers qui veulent tester un jeu récent n’étant pas à la portée de sa configuration.

Pourquoi overclocker son processeur

Quels sont les risques de l’overclocking ?

Même si l’overclocking est moins risqué qu’avant, ses impacts futurs n’en sont pas les moindres. Il y a en effet certains risques que vous devez savoir en optant pour cette pratique.

La surchauffe

Comme la vitesse de fréquence va au-delà de sa limite, le risque de surchauffe est vraiment accru. Toutefois, vous pouvez éviter cela en ayant un bon système de refroidissement pour votre processeur à savoir un ventilateur, un bon système d’aération ou un refroidissement à eau.

Des problèmes de fonctionnement

Si vous pratiquez l’overclocking un peu trop souvent, il se peut que des problèmes de fonctionnement surviennent : des tâches peuvent apparaître sur votre moniteur ou des problèmes liés à votre système d’exploitation. Ce genre de problèmes n’est pas courant, puisqu’ils interviennent assez souvent lorsque l’overclocking s’est mal fait.

Endommagement du processeur

L’overclocking peut effectivement amener à endommager votre processeur. La surchauffe et le refroidissement forcé risquent de causer certains problèmes, surtout au niveau de la performance future. D’ailleurs, si vous n’optez pas pour un bon système de refroidissement, celui-ci est exposé à un risque de brûlure et pourrait engendrer un court-circuit. Par ailleurs, son endommagement peut aussi entraîner celui des autres composants par la même occasion. Il peut donc compromettre les composants de l’unité centrale.

L’annulation de la garantie

Il est à noter que l’utilisation de l’overclocking annule entièrement votre garantie qu’importe le fabricant et le magasin du matériel. Il est donc important d’y songer à deux fois avant de prendre un tel risque.

La réduction de la durée de l’unité centrale

Sachez que l’overlocking réduit considérablement la durée de vie de votre processeur, mais aussi celle des autres composants de votre unité centrale. En effet, quand le processeur est overclocké, les autres composants doivent aussi suivre la cadence par la même occasion.

Laisser un Commentaire