Tout savoir sur le disque dur

Tout savoir sur le disque dur.

Nous utilisons souvent le terme « disque dur », mais rares sont ceux qui connaissent les détails de ce composant de l’unité centrale. En effet, cela se limite notamment à un moyen de stockage de données, pourtant il y a des détails plus complexes à savoir. C’est ce que nous allons vous présenter dans cet article.

Définition et utilité d’un disque dur

Nous allons tout d’abord voir la définition et l’utilité d’un disque dur pour mieux vous mettre dans le bain.

Qu’est-ce qu’un disque dur ?

Un disque dur ou aussi HDD (hard drive disk) est une mémoire de masse qui tourne à travers un disque constant pouvant lire des données. En temps normal, les disques durs sont souvent des matériaux à installer pour les ordinateurs. Mais il y a tout de même d’autres matériaux qui les utilisent, comme les consoles de jeu par exemple.

À quoi ça sert un disque dur ?

Comme vous l’aurez sans doute deviné, le disque dur sert en général à stocker des données personnelles comme des photos ou dossiers. Mais il permet également de stocker un système d’exploitation pour vous permettre de travailler sur votre ordinateur.

Comment ça marche un disque dur ?

Le fonctionnement d’un disque dur est assez simple. Vous pouvez y stocker vos données via un support externe à votre unité centrale. Il y a une mémoire limite que vous devez respecter. Une fois cette limite atteinte, vous ne pouvez plus ajouter de données sur le disque. Par contre, vous pouvez en effacer pour libérer un peu d’espace et stocker d’autres données utiles.

disque dur définition et utilité

Quels sont les différents types de disques durs ?

Il y a en effet plusieurs types de disques durs disponibles sur le marché. Le choix dépendra de ce que vous en attendez et de vos besoins.

Les disques durs classiques

Les disques durs classiques sont ceux qui vous permettent de stocker vos données sur un plateau de mémoire. Le temps d’accès à vos données peut varier en fonction de la rotation du disque. L’avantage des disques durs classiques, c’est le rapport stockage/prix. En effet, vous pouvez en trouver à des prix vraiment intéressants, selon la capacité de stockage, allant de 80 Go à 8 To. L’inconvénient de ce HDD réside toutefois dans la lenteur de la lecture des données. La rotation peut varier de 5400 à 7200 tours/min.

Les disques durs SSD

Les disques SSD n’ont pas de disques, mais ils possèdent uniquement des mémoires mécaniques. Ils sont toutefois plus chers que les HDD, mais disposent d’une meilleure performance. Le gros atout d’un disque dur SSD réside notamment dans la rapidité d’accès aux données. Et cette vitesse est présente que ce soit à la lecture ou à l’écriture. Mais son inconvénient, c’est son prix qui vaut 10 ou 20 fois plus cher qu’un HDD classique.

Les disques durs SSHD

Les disques durs SSHD sont des disques durs hybrides. Ils fonctionnent à la fois sur des plateaux, mais aussi sur mémoire électronique. C’est une alternative aux disques durs SSD, parce qu’ils valent notamment moins cher, mais sont tout de même plus performants qu’un disque dur classique.

Les différents types de disque dur

Partition et défragmentation : Pourquoi et comment les faire ?

Il y a certains détails à prendre en compte pour optimiser l’utilisation d’un hard disk et booster sa performance. Parmi ceux-là, nous pouvons voir la partition et la défragmentation. Pour plus de détails sur comment partitionner son disque dur, cliquez sur ce lien.

Partitionner un disque dur

Partitionner un disque dur consiste à répartir l’espace en plusieurs partitions. Il y a beaucoup d’avantages à cela à savoir :

  • Une meilleure gestion des données : C’est effectivement très pratique pour séparer vos données et avoir un accès plus rapide à celles qui vous sont utiles.
  • Éviter l’incompatibilité des systèmes : si vous utilisez plusieurs systèmes à la fois, il faut que ces derniers ne soient pas dans une même partition. Il y a des incompatibilités, comme le système Windows et Mac OS par exemple.

Défragmenter un disque dur

La défragmentation est une opération qui consiste à rassembler tous les fragments de mêmes types en un seul point. C’est utile lorsque ce dernier est trop saturé en espace et qu’il met beaucoup de temps à répondre à vos actions. Vous pouvez faire une défragmentation depuis votre système, mais il est tout de même conseillé d’utiliser des logiciels externes pour garantir son efficacité.

 

Vous savez maintenant tout ce qu’il y a à savoir sur un disque dur. C’est un élément important qui va garantir le fonctionnement de votre ordinateur, mais aussi la sauvegarde de vos données et de votre système d’exploitation.

id, eleifend justo consectetur sit accumsan Donec odio elit.